Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

Selon les estimations de l'OMS , entre 130 et 140 millions de femmes ont subi une forme quelconque de mutilation génitale. Cette pratique, qui n'existait pas encore dans certains pays il y a quelques décennies, s'est développée au point que

3 millions de filles sont exposées à des mutilations génitales chaque année

Précisons que les mutilation génitales féminines dont l'excision, recouvrent un ensemble de pratiques aboutissant à l'ablation partielle ou totale ou à l'altération des organes génitaux féminins externes pour des raisons non médicales.

L'opération est généralement pratiquée sur les petites filles et parfois sur des femmes sur le point de se marier, enceintes de leur premier enfant ou qui viennent de donner naissance.

Contre cette violation des droits humains restons tou·te·s mobilisé·e·s !

Pour en parler ou être informé·e :

GAMS

ONU Femmes

À noter qu'une campagne de lutte contre ce fléau qui touche encore trop de jeunes filles et de femmes à été lancée ce lundi 5 février par l'associaiotn "Excision parlons-en"


Mot(s) clé(s)



Historique du droit des femmes

Les droits des femmes n'ont réellement commencé à évoluer en France qu'il y a quelques décennies
Lire la suite

Vu à travers le Web
Cliquez pour voir le site



Site du mois

Agir contre le harcèlement à l’école

Livres du mois

Une sélection d’ouvrages sur les domaines d’intervention du CNIDFF et des CIDFF.
Découvrir

Le CNIDFF à l’international

 

L'action du CNIDFF en Europe
et dans le Monde

Découvrir