Journée internationale de lutte contre les mutilations sexuelles féminines

L'objectif de la Journée internationale de lutte contre les mutilations sexuelles féminines du 6 février est d'attirer l'attention, au niveau national et international, sur les efforts qui doivent être déployés pour libérer les femmes et les fillettes des mutilations génitales féminines afin d’éradiquer ces violences.

C’est le 6 février 2003 que le Comité interafricain sur les pratiques traditionnelles affectant la santé des femmes et des enfants a adopté à l'unanimité, lors de la conférence internationale qu’il avait organisée du 4 au 6 février 2003 à Addis Abeba en Éthiopie, que le 6 février serait désormais la Journée internationale de tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines. Cette conférence avait réuni les représentants de 49 pays.

Les Nations Unies, dans le cadre de la sous-commission pour la promotion et la protection des droits de l’homme ont déclaré dans une résolution datant de la même année, le 6 février « Journée internationale pour l’élimination des mutilations génitales féminines et de toutes autres pratiques traditionnelles nocives pour la santé des femmes et des fillettes ».


Actualités

Mot(s) clé(s)




Historique du droit des femmes

Les droits des femmes n'ont réellement commencé à évoluer en France qu'il y a quelques décennies
Lire la suite

Vu à travers le Web
Cliquez pour voir le site



Site du mois

Agir contre le harcèlement à l’école

Livres du mois

Une sélection d’ouvrages sur les domaines d’intervention du CNIDFF et des CIDFF.
Découvrir

Le CNIDFF à l’international

 

L'action du CNIDFF en Europe
et dans le Monde

Découvrir