1981 - 1991

1981

Yvette Roudy, ministre déléguée des droits de la femme, devient présidente du CIFF national.

  • Yvette Roudy fait de l’information « la troisième priorité de son ministère » et choisit de développer les Centres d’Information sur les Droits des Femmes (CIDF)

  • En 1985, de ministre déléguée, Yvette Roudy devient ministre des droits de la femme.

  • L’existence de services centraux placés sous son autorité est mentionnée pour la première fois.

1982

Le CIFF national devient CNIDF : Centre National d’Information sur les Droits des Femmes.

  • Grâce au soutien de l’État, de nombreuses associations prenant le nom de CIDF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes) se créent en province.
  • Une première charte déontologique est rédigée par le CNIDF, l’adhésion à cette charte détermine la possibilité d’être un CIDF.

 

1982/1985

Sous l’impulsion de la structure nationale, le réseau des CIDF développe des actions dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle.

  • Dès 1982, une politique éditoriale prend forme : le CNIDF devient éditeur de guides pratiques.
  • Dans le cadre d’une convention avec la délégation à l’emploi, le CNIDF aide à développer, au sein de 10 CIDF, un service expérimental appelé BAIE : Bureau d’Accueil et d’Information sur l’Emploi.
  • La mission d’accompagnement des grandes campagnes d’information du ministère des droits des femmes se développe et les CIDF deviennent des partenaires privilégiés de l’administration des droits des femmes au plan national et local.

 

1986

Le CNIDF ouvre à Paris une structure d’accueil du public parisien et est chargé de mettre en oeuvre des actions expérimentales.

Hélène Gisserot, déléguée à  la condition féminine, souhaite que le CNIDF renforce sa légitimité associative et demande aux CIDF locaux de s’organiser en unions ou fédérations départementales.

 

1987/1988

Le CNIDF prend le nom de Centre National d’Information et de Documentation des Femmes et des Familles - CNIDFF.

  • Certains CIDF prennent le nom de CEDIF(F) - Centre de documentation et d'information des femmes (et des familles).
  • Une procédure d’agrément officiel des associations du réseau est mise en place.
  • Les actions dans le domaine de l’emploi, de l’insertion et de la réinsertion se développent.
  • Georgina Dufoix, est nommée ministre délégué auprès du ministre des Affaires Sociales et de l'Emploi, chargé de la Famille, des Droits de la femme, de la Solidarité et des Rapatriés

 

1988

Jacqueline Perker est élue présidente du CNIDFF par le conseil d'administration.

Première représentante de la société civile à occuper ce poste, elle est régulièrement reconduite dans ces fonctions jusqu'à ce jour.

 

1988/1991

Les CIDF (CIFF - CEDIF) soutiennent les grandes campagnes d’information mises en place par le ministère en charge des droits des femmes, en particulier dans le domaine des violences conjugales.

  • Aux côtés des associations ayant une compétence « Santé - Famille », de nombreux CIDF ouvrent des secteurs prévention santé, conseil conjugal, médiation familiale et aide aux victimes
  • Un secrétariat d’État aux droits des femmes, sous la responsabilité de Michèle André, remplace la délégation à la condition féminine en 1988.
  • Un arrêté fixe l’organisation du service central des droits des femmes.
  • Un conseil national d'agrément, nommé par la ministre, est mis en place pour étudier les demandes d'adhésion des associations locales au réseau des CIDFF



Historique du droit des femmes

Les droits des femmes n'ont réellement commencé à évoluer en France qu'il y a quelques décennies
Lire la suite

Vu à travers le Web
Cliquez pour voir le site



Site du mois

Agir contre le harcèlement à l’école

Livres du mois

Une sélection d’ouvrages sur les domaines d’intervention du CNIDFF et des CIDFF.
Découvrir

Le CNIDFF à l’international

 

L'action du CNIDFF en Europe
et dans le Monde

Découvrir